La cybersécurité et le choix des bonnes analyses de sécurité sont l’un des défis majeurs, sinon le plus important, auxquels les entreprises sont confrontées à l’heure actuelle, à travers le monde. Alors que les entreprises continuent de développer leurs réseaux déjà complexes, sophistiqués et étendus, les cybermenaces continuent de se développer en matière de complexité, de sophistication et, plus important encore, au niveau des coûts des dommages causés.

Auparavant, les entreprises comptaient sur de simples antivirus et pare-feu pour assurer leur sécurité. Cependant, à mesure que la surface d’attaque augmente, l’arsenal disponible augmente également. A présent, le défi majeur à relever peut être exprimé comme suit : Comment les entreprises utilisent-elles les renseignements obtenus et comment parviennent-elles à mettre en œuvre une surveillance via de nombreuses technologies présentes au sein de leur réseau ?

Malheureusement, les entreprises ne peuvent pas encore prédire l’avenir, en particulier lorsque des menaces de sécurité sont impliquées. Cependant, la mise en œuvre d’analyses de sécurité est cruciale pour avoir une vision complète sur les défenses et la posture de sécurité d’une entreprise.

Définition de l’analyse de sécurité

L’analyse de sécurité est une forme de sécurité proactive. Il s’agit d’un processus continu d’utilisation de la collecte, de l’agrégation et de la corrélation de données pour la surveillance de la sécurité et la détection des menaces.

En fonction des outils, les solutions de sécurité regroupent généralement les données provenant d’une importante quantité d’appareils de différents types, du pare-feu classique à l’instance Active Directory en passant par les objets connectés, déployés sans précaution particulière, les applications métier ainsi que les données contextuelles de type non-IT. Les plateformes de sécurité telles que LogPoint utilisent le comportement des utilisateurs, les renseignements sur les menaces (threat intelligence) externes, la géolocalisation et les données d’identité afin d’offrir davantage de contexte, enrichir les données alimentant la plateforme et permettre une détection des anomalies concernant les menaces avancées faibles et lentes.

L’analyse de sécurité fournit aux entreprises un aperçu des techniques d’attaque sophistiquées qui peuvent faire partie de séquences en chaîne telles que l’élévation des privilèges, les mouvements latéraux et l’exfiltration de données. L’objectif principal de l’analyse de sécurité est de permettre une détection précoce des adversaires plutôt qu’une réponse différée à partir d’outils traditionnels simples. L’analyse de sécurité peut également fournir des conseils à l’entreprise pour mieux comprendre sa posture de sécurité ainsi que ses faiblesses.

Comment les entreprises peuvent-elles utiliser l’analyse de sécurité ?

Si l’analyse de sécurité peut accélérer la détection des menaces et améliorer la sécurité d’une entreprise, elle peut également être utile de plusieurs autres manières, de la surveillance du réseau à l’investigation post-mortem.

Voici les raisons les plus courantes pour lesquelles l’analyse de sécurité est utilisée :

  • La traque des menaces : rechercher de manière proactive les cybermenaces qui se cachent sur le réseau sans être détectées.
  • La surveillance du comportement des utilisateurs pour détecter les menaces : utiliser des algorithmes UEBA (User and Entity Behavior Analytics) pour décrire et référencer les comportements corrects ainsi que ceux qui semblent suspects dans le but de définir des schémas et identifier les indicateurs d’activité malveillante.
  • L’analyse du trafic réseau : identifier les événements et détecter les tendances qui peuvent être révélateur d’une attaque potentielle.
  • L’identification des menaces au niveau des endpoints : utiliser la détection des menaces au niveau des endpoints pour mettre en lumière les attaquants ciblant ces derniers.
  • La détection d’une exfiltration de données : détecter l’uploading ou la copie de données non autorisé en surveillant les canaux de communication non autorisés et ceux ayant une mauvaise réputation.
  • La surveillance des employés pour détecter les menaces internes : surveiller les plateformes critiques et analyse les actions des utilisateurs pour détecter tout comportement suspect.
  • La preuve de la conformité réglementaire : garantir que les organisations disposent des données utiles grâce à la collecte des données de log. Ces dernières leur permettent de surveiller l’activité et l’accès dans le but de mettre en évidence d’éventuelles violations en matière de conformité, lesquelles peuvent ensuite être intégrées dans un rapport.

Les avantages de l’analyse des risques de sécurité

While the ability to analyze large volumes of data from across the entire organization provides a host of benefits, security analytics has three key benefits.

Cybersecurity Icon

La sécurité proactive

L’analyse de sécurité offre la possibilité d’analyser et de corréler les données et les événements de diverses sources au sein de l’entreprise, et ce en temps réel. Les analystes en cybersécurité reçoivent instantanément des alertes et des informations sur les comportements suspects. Grâce à la possibilité offerte de détecter les menaces avant qu’il ne soit trop tard, les équipes de sécurité peuvent stopper les adversaires avant qu’ils n’aient réussi à mettre la main sur les informations convoitées ou à déployer une menace qui mettra l’entreprise à l’arrêt.

Search Icon

L’amélioration des capacités post-mortem

Les solutions d’analyse de sécurité sont bénéfiques et extrêmement précieuses lorsqu’il s’agit d’investigations post-mortem. Les outils de sécurité tels que ceux proposés par LogPoint peuvent collecter et donner des informations tout au long de la séquence d’attaque, notamment l’origine d’une attaque, les utilisateurs et programmes exploités, le but de l’attaque et les données volées.

Compliance Icon

Le maintien de la conformité réglementaire

L’un des principaux moteurs des outils d’analyse de sécurité est la conformité vis-à-vis de diverses réglementations gouvernementales et industrielles. Les réglementations telles que le RGPD, HIPPA et PCI-DSS exigent des mesures telles que la surveillance des activités et la collecte de logs dans le cadre des audits et des investigations post-mortem. Grâce à une vue unifiée et des capacités de reporting, les entreprises peuvent gérer de près les exigences en matière de conformité et alerter en cas de non-conformité potentielle.